Ecologie des contributions citoyennes

Le 5 September 2008 | Par Eric Lombard 
Classé dans Analyses

NénupharsQuand une espèce devient invasive, elle finit par détruire le milieu dans lequel elle prospère. C’est bien le risque que courent les sites de presse qui font largement appel à l’expression citoyenne. En l’absence de régulation, ils étouffent sous les contributions.

Devant cet afflux, certains sites ont essayé d’utiliser les lecteurs pour limiter la prolifération, en leur donnant le pouvoir (collectif) de “replier” les commentaires qui obtiennent une note insuffisante ou de mettre en avant les mieux notés. Mais ce n’est pas très efficace, parce que les gens se lassent de distribuer bons ou mauvais points, et que de toute façon seule une faible part des commentaires se trouve ainsi masquée.

Contrairement à la presse traditionnelle qui est obligée de faire une sélection drastique du courrier des lecteurs (pour des raisons essentiellement économiques), le coût minime de publication des commentaires sur internet a laissé croire que l’on pouvait se passer de toute sélection, assimilée à de la censure. Mais cette libération de l’expression se paie en dégradation de la qualité et probablement en perte de lecteurs.

Rue89 a été, à ma connaissance, le premier à reconnaître que publier tous les commentaires sur le même plan est intenable. Tous les journalistes maison font maintenant une sélection des commentaires qu’ils jugent les meilleurs. Et c’est cette sélection qui apparaît par défaut au bas de l’article. L’accusation de censure est évitée car l’ensemble des commentaires peut être affiché par un simple clic.

Faire une sélection a de nombreux avantages :

Cette démarche est un indéniable pas en avant dans un domaine qui ne possède pas de modèles et où la progression se fait par expérimentation. Mais il faut déjà penser aux étapes suivantes. Il faudra encore condenser, sélectionner non plus des contributions, mais des idées, des arguments, les regrouper selon une arborescence logique, les utiliser pour compléter l’article … (Voir enquêtes participatives Agoravox et hyperdebat)

Cette démarche peut évidemment être transposée dans le domaine de la démocratie participative, débats en ligne, questions-réponses ou boîtes à idées. Le maire nouvellement élu d’une ville de 20 000 habitants me disait récemment qu’il ne souhaitait pas poursuivre l’expérience participative mise en place par son prédécesseur sur le site de la mairie : il a peur d’être piégé, en particulier par l’opposition. En se laissant la liberté de faire une sélection, de ne pas répondre à toutes les questions, il prend certes le risque d’être accusé de ne pas jouer le jeu, mais en même temps il prend ses électeurs à témoin de ses choix.

Photo : Licence Creative Commons, Fred Panassac, 2008


Partager cet article :  Enregistrer dans del.icio.us [Reddit] [Facebook] [Technorati] [Google] [StumbleUpon]

Commentaires

5 réponses à “Ecologie des contributions citoyennes”

  1. André Dell Dora le 5 September 2008 16:23

    Analyse intéressante ! A regarder aussi dans ce domaine les systèmes employés par les sites d’informations techniques tels que Slashdot (slashdot.org) qui “élisent” (sur la base des appréciations passées) pour chaque article un panel de modérateurs chargés de noter les commentaires. De plus, plutôt qu’un simple choix entre affichage des commentaires selectionnés ou affichage de tous les commentaires, le système de filtre est assez évolué et permet de voir plus ou moins de commentaires (voir colonne de gauche dans une page d’article sur slashdot).

  2. macha le 5 September 2008 16:30

    La sélection des commentaires rendus immédiatement visibles présente selon moi un autre avantage : il motive les contributeurs en constituant une forme de ‘récompense’ à une production de qualité.

  3. alarue89 le 5 September 2008 16:31

    Il serait intéressant de pouvoir comparer les volumes de participation sur les sites comme rue89 et sur les forums ouverts sur Internet …

  4. Eric Lombard le 6 September 2008 9:56

    @ Macha,
    vous avez raison de souligner ce point. Pour que la qualité s’améliore, il faut que l’exigence de qualité soit gratifiante, que celui qui paie de son temps en retire plus de bénéfice que celui qui jette un commentaire à la volée.
    L’enjeu est double : pousser les piliers de forums (beaucoup d’inactifs) à s’améliorer, et surtout attirer de nouveaux commentateurs de qualité (actifs impliqués).

  5. YVAN BACHAUD le 5 August 2010 14:28

    Bonjour,
    Je pense que la sélection des commentaires les plus intéressants par les propriétaires du site avec la possibilité de les voir tous est la bonne solution.

    Il pourrait aussi être attribué 0, 1 ,2, 3 étoiles aux commentateurs… Ce serait un guide pour le lecteurs quand il y a beaucoup de messages.
    Cordialement.

Laisser un commentaire