“Pour un humanisme numérique” : le mardi 10 janvier 2012, Rencontres du Labo BnF

Le 23 December 2011 | Par Karine Chevalet 
Classé dans Annonces, Evénements

La BnF propose le mardi 10 janvier 2012, une journée consacrée aux mutations qu’entraîne le numérique dans la culture de l’écrit et dans l’exercice de la démocratie.

Milad Doueihi et Maurice Olender, concepteurs de cette journée, nous rappelleront que l’outil numérique est devenu un lieu de sociabilité et que les frontières entre virtuel et réel ne cessent de tomber ; cet outil dessine aussi les contours de ces nouveaux espaces souples et éclatés qui sortent du champ domestique ou bureautique pour s’inscrire dans la cité. De nouvelles modalités de la relation sociale, de l’amitié, sont en train d’émerger et contribuent à construire un « nouvel humanisme ».

Écrivains, chercheurs, historiens et philosophes débattront sur le sujet pour tenter de rompre avec les clichés propres aux oppositions conventionnelles entre l’homme et la machine, entre la pensée et la technologie.

Trois thèmes seront abordés tout au long de la journée pour enrichir cette réflexion : la globalisation de la culture numérique et la généralisation de la mobilité, les mutations de l’écriture qui s’affranchit de l’imprimé, la démocratie et ses nouveaux modes de représentations et d’expressions.

Programme de la journée:
- 10h – Ouverture par Bruno Racine, président de la BnF
Une archéologie du numérique au présent
par Maurice Olender
Qu’est-ce que l’humanisme numérique ?
par Milad Doueihi
- 10h30 – L’écrit à l’ère du numérique
par Sébastien Rongier, Camille de Toledo, Cécile Portier, Denis Bruckmann
- 14h30 – Cultures numériques
par Jean Davallon, Bruno Latour, Manuel Zacklad, Milad Doueihi, Bernadette Dufrêne
- 16h15 – Démocratie dématérialisée
par Philippe Aigrain, Laurence Favier, Olivier Schrameck, Maurice Olender

Milad Doueihi est historien du religieux dans l’Occident moderne, titulaire de la chaire de recherche sur les cultures
numériques à l’université Laval (Québec) et nouveau membre du conseil scientifique de la BnF.

Maurice Olender est historien, professeur à l’École des Hautes Études en sciences sociales (EHESS) à Paris, son enseignement
porte notamment sur la genèse des idées « race » au XIXe siècle, il dirige aux éditions du Seuil la revue « Le Genre humain » et
la collection « La Librairie du XXIe siècle ».

Pour un humanisme numérique
En partenariat avec l’EHESS
Mardi 10 janvier 2012 de 10h à 18h
Petit Auditorium, Hall Est, entrée libre
BnF I François-Mitterrand, Quai François Mauriac, Paris XIIIe
Contacts presse
Claudine Hermabessière, chef du service de presse – 01 53 79 41 18 – claudine.hermabessiere@bnf.fr
Lisa Pénisson, chargée de communication presse – 01 53 79 41 14 – lisa.penisson@bnf.fr


Partager cet article :  Enregistrer dans del.icio.us [Reddit] [Facebook] [Technorati] [Google] [StumbleUpon]

Commentaires

Une réponse à ““Pour un humanisme numérique” : le mardi 10 janvier 2012, Rencontres du Labo BnF”

  1. Bonis le 1 March 2012 11:21

    Le site DEBAT PUBLIC …propose de célébrer l’avénement du NEMURIQUE humaniste et civilisateur ..qui detruit les frontières entre REEL ET VIRTUEL cad qu’il rend confus et pLUS difficike les VRAIES relations sociales et HUAMIENS celles qui vivent le FAIRE ENSEMBLE et le PARTAGER que partage t-on en mode VIRTUEL ? quelles emotions VIVANTES en 5 sens partage ton via le NET ? merci de REPONDRE..RIEN du vide de l’ame et des relaitons par defaut d’humanité vraies de CHAIR et de sens !.

    globalise la CULTURE cad qu’il DETRUIT les iMAGINAIRES , les clônes ..et comment ces dites sommites de la sous culture TIC osent elles parler de GLOBALISER quand la culture est EMERGENCE ..spontaneite de creation nON REPRODUCTIBLE n UNIQUE rare car chaque HUMAIN EST RARE et NON GLOBALISABLE ..ce terrorisme CULTUREL qu’est la GLOBALISATION de la CULTUTRE detruit exactement ce qui fait l’ssence de la CULTURE.;et que dire de ces GEEK addictes INTOXIQUES qui ne distinguent meme plus en un OUTIL et son UTILISATION..Les TIC sont des OUTILS de mobilite INTELLECTUELLES et d’iNFORMATION comme la VOITURE est un OUTIL de MOBILITE PHYSIQUE .de quelle farc e parle t-on quand on ose confondre, mêler l’outil et l’utilisation ..democratique politique militante..sociale culturelle ..seulement associe à la LIBERTE INDIVIDUELLE DE chacun et que devient cette LIBERTE cette POSTURE DEBOUT et democratique de chaque citoyen devenu HUMAIN quand l’outil est dans les mains de la CULTURE GLOBALISANTE..le resultat est INONTESTABLE ..internet vu comme le voirt MR RACINE est un OUTIL d’asservissement des IMAGINAIRES et des LIBERTES individuelles via une culture”globalisante” UNIQUE pensee par les marchands du nbouveau TEMPLE TIC…

    l’objet de cette CONFERENCE au sommet est une INSULYE à la CULTURE humaniste et HUMANISANTE ..c’est une INCROYABLE SUPERCHERIE ..Qiu a payé MR RACIEN ou bien les a t-il perdues à ce point qu’il soit devenu ce clône VIRTUEL qui n’ a RIEN à partager avec les HUMAINS de CHAIR et d’ESPRIT imbriqués….?

Laisser un commentaire