Knight News Challenge : comment améliorer les interactions entre citoyens et gouvernement ?

Le 18 April 2013 | Par Karine Chevalet 
Classé dans Annonces

La Knight Foundation, basée aux Etats-Unis, est à l’initiative depuis début février 2013 d’un nouveau Knight News Challenge, portant sur la thématique de l’open government. Ouvert aux projets du monde entier, quels que soient leur taille et leur degré d’avancement, ce challenge interroge les participants sur la manière dont nous pourrions “améliorer les interactions entre gouvernements et citoyens“. A la clef, cinq millions de dollars à se partager entre les candidats sélectionnés afin de leur permettre de développer leur projet ainsi que l’appui de la fondation et de son réseau.

Plus de 800 candidats ont répondu à l’appel de la Knight Foundation en soumettant leur projet en ligne. Pendant une période déterminée, ces projets ont fait l’objet de retours de la part de la communauté d’internautes présente sur le site. Une fois inscrit, il était en effet possible d’adresser ses commentaires et interrogations aux porteurs de projet. Un système d’encouragement (à l’image du “like” de Facebook) permettait en parallèle d’encourager ses initiatives favorites et de classer l’ensemble des projets par popularité. A savoir toutefois  que, comme indiqué dans le réglement, l’importance du soutien de la communauté  n’entrait pas en ligne de compte pour la sélection des demi-finalistes. Le sort du projet français Parlement & Citoyens en témoigne : comptabilisant le nombre le plus important d’applaudissements, le projet n’a malheureusement pas réussi à accéder à la deuxième étape du concours.

Après une première étape de sélection, les quarante semi-finalistes ont bénéficié d’un délai pour affiner leur projet en prenant en compte les remarques des internautes. A l’issue de la phase d’évaluation par la Knight Foundation et ses experts, qui a cours actuellement, les finalistes qui bénéficieront de l’appui financier de la fondation seront désignés.

Les projets ayant franchi la première étape de sélection sont variés : plateforme citoyenne, outil collaboratif, MOOC… Nombre d’entre eux ont toutefois en commun d’explorer les possibilités offertes par la multiplication des données ouvertes, ou open data, rendues publiques par le gouvernement et les collectivités.

Petite sélection d’initiatives concourrant dans le cadre de ce Knight News Challenge :

- OpenGov 101 est un projet de MOOC (Massive Online Open Course) – soit un cours en ligne gratuit – consacré au thème du gouvernement ouvert et destiné aussi bien aux défenseurs de l’open gov qu’aux citoyens engagés et aux journalistes. A visée pédagogique, ce MOOC évolutif a également vocation à compiler les initiatives et les bonnes pratiques en matière de gouvernement ouvert.

- GoLocal est un projet de plateforme numérique mettant à disposition des internautes certaines données des gouvernements américains locaux de telle sorte qu’elles soient facilement compréhensibles et exploitables par les citoyens.

- Surfant également sur la vague de l’open data, Nearby FYI est un projet de plateforme de publication de données. Cette initiative s’adresse tout particulièrement aux petites villes américaines qui n’ont pas les moyens financiers d’assurer une publication de qualité de leur données et qui ne disposent pas de logiciels de datavisualisation.

- Civic IQ est un projet de “think tank citoyen” prenant la forme d’une plateforme numérique citoyenne sur laquelle les internautes pourraient élaborer collectivement des propositions adressées à leurs représentants.

- A Show Of Hands est un quant à lui un outil participatif permettant aux individus ne pouvant pas être physiquement présents lors d’une réunion publique de voter en ligne et d’envoyer des commentaires.

Rendez-vous le 25 juin 2013 pour l’annonce des résultats.


Partager cet article :  Enregistrer dans del.icio.us [Reddit] [Facebook] [Technorati] [Google] [StumbleUpon]

Commentaires

Laisser un commentaire